Situés à l’extrême sud du Cameroun, le long de la frontière avec la Guinée Équatoriale, et bordés à l’ouest par l’Océan Atlantique, le parc national de Campo-Ma’an et sa zone périphérique couvrent une superficie d’environ 700.000 hectares (264.064 ha pour le seul parc). Il a été créé en l’an 2000 dans la foulée du Sommet de Yaoundé sur la protection des forêts d’Afrique centrale. Il abrite de nombreuses espèces d’animaux menacés comme l’éléphant, le gorille, le mandrill ou le chimpanzé, ainsi que des plantes qu’on ne trouve nulle part ailleurs.

Le tarif de visite du parc est de 5.000 FCFA par jour et par personne et 2.000 FCFA par véhicule et par jour, accompagnement d’un guide local et d’un garde forestier : 10.000 FCFA par jour.

Ecotourisme
Le projet du WWF travaille activement à répertorier les principales curiosités du parc et de sa zone périphérique et à identifier de possibles circuits touristiques. Parallèlement, le projet fournit un appui à la mise en place des infrastructures communautaires de base et à l’amélioration de la capacité d’accueil des villages. Ainsi, l’écotourisme a été développé à Ebodjé, basé sur la protection des tortues marines.

Campement Mohombo à Campo Beach
Le campement de Mohombo a aussi vu le jour : Situé à Campo-Beach à 4kilomètres de Campo, le campement écotouristique de Mohombo est logé à l’estuaire du Ntem qui sert de limites naturelles entre le Cameroun et la Guinée Equatoriale. Les deux éco-loges et une paillote qui constituent le campement ont été construits en 2006 avec l’assistance technique et financière du WWF.

Les éco cases sont gérées par les communautés locales elles-mêmes à travers un GIC (Groupe d’Initiative Communautaire). Une partie des recettes générées est utilisée pour le fonctionnement du campement et l’autre partie sert à financer les activités de développement local. Grâce aux revenus générés en 2007, la communauté a ainsi pu financer la construction d’un point d’eau dans le village et a contribué à l’entretien de la route Campo-Beach – Campo. Cette initiative écotouristique a contribué à accroître l’intérêt des populations de Mohombo pour l’écotourisme et la conservation de la nature. On peut y loger pour 5.000 francs CFA la nuit. La structure gestionnaire est GIC Motours (tél. +237-696.48.37.63 – 696.71.01.87).